• Jo

Petit Tigrou d'amour


Olala mais c’est quoi ce bordel? C’est que je suis prisonnier, c’est ça? Dès que je me pointe vers la porte qui s‘ouvre, elle se précipite pour me retenir, cette garce! Mais j’arriverai bien à m’esquiver, je planifie une évasion dans les prochains jours. Je me suis juré de réussir ou de mourir!

Depuis une semaine, je vis avec cette mémère qui sent le patchouli! Elle s’imagine que je suis un nounours en pluche! Et que je te cajolle, et que je t’embrasse! Pouah, c’est dégoutant! Et plus je me démène, plus elle m’aime, me donne du “Petit tigrou d’amour, ah ce qu’il est vilain, le gros chaton à sa maman!“ Je lui en ferai du chaton à sa maman à cette vieille folle! Je ne suis pas un enfant, j’ai plus de six mois et je suis en droit de me reproduire, comme tout chat qui se respecte! Quelle idiote, cette puante!

Même la verdure, je n’y ai pas droit! Les plantes vertes de Mamie Patchouli ont plus de liberté que moi! Elle les installe sur la terrasse, là où y a le vent et le soleil alors qu’elle me tient enfermé dans ce petit appartement poussiéreux! Ne voit-elle pas combien je suis malheureux? Cette bouffe molle, cette pâte de fausse viande en conserve servie deux fois par jour est aussi une réelle ignominie! J’ai besoin de croquant, de petits os qui se brisent et craquent sous la dent, pas de cette bouillie pour les chats!

La voilà qui parle au téléphone...et papati et patata...Quoi? Elle parle de moi? Je dois comprendre de quoi il retourne.... Mes griffes font des dégats sur les boiseries du salon? Mais madame, que voulez-vous? Je dois bien m’occuper de ces lames si je veux les garder en bon état! Elle insiste. Faudra les retirer. Non mais ça va pas? Elle est folle! Et quoi encore? Mes couilles? Faire quoi à mes coui.... ? Arghhhhhh!!!! Non pas ça! Jamais! Plutôt mourir que de passer par là! Tiens, voilà le facteur, si je m’y prend bien, je devrais pouvoir me glisser entre ses jambes! Elle ouvre la porte... Allez, tout en douceur et en souplesse... fais un félin de toi-même, Tigrou! Trois, deux, un, go! Et voilà! À moi les grands espaces! Sans rancune, madame Patchouli, votre vie ne me convient pas! Après tout, si mon arrière-arrière grand-père chassait le zèbre dans la savane, ce n’est certainement pas pour que je termine ma vie en potiche de salon!

0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2019 Éditions Parenthèses