top of page

L'oubli

Dernière mise à jour : 2 juil. 2019

Je m’interroge des fois sur le sens de nos vies. Je finis perdue sur les sentiers du temps qui file entre mes doigts.

De temps en temps, je désire comprendre mon histoire, et questionner le contour nébuleux de ses briques. Pourquoi ? Pour pouvoir découvrir les éléments perdus pour toujours, et comprendre ceux qui continuent lentement leur course, et qui tentent de survivre coûte que coûte.

Souvent, je cours vers un futur inconnu, puis j’oublie d’emprunter les chemins peu inexplorés du temps présent. Je veux errer loin en direction d'existences que je crois meilleures, toutefois, je me perds et je dors les yeux ouverts, entourée de gens trop curieux qui me ressemblent, de gens souvent éreintés de nombreux projets.

L’oubli de mes souvenirs, d'une voyelle, de mes victoires, et même de mes échecs, qu’il soit délibéré ou non, est une rencontre toujours douloureuse, un poids émotionnellement lourd.

Si seulement nous pouvions le corrompre . Si seulement ensemble nous pouvions le contrôler selon notre volonté cette forme d’omission.

Peu importe notre désir, le temps lui, s’effrite uniquement lorsque nous cessons de respirer.

Le temps est même complice et nous tourne le dos.

C’est pourquoi, informé de toutes ces choses, il est utile pour nous de comprendre enfin que lutter représente une entreprise biologiquement impossible.

Je pense en fin de compte, qu’il suffit tout simplement de vivre le présent. De dévorer pleinement les minutes, de boire les secondes. Bref, souvenons-nous,oui je réitère , souvenons-nous, non seulement du verbe oublier et surtout du verbe exister.

36 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

3 Comments


sylvie Chouinard
sylvie Chouinard
Jul 06, 2019

Quelle maturité pour un si jeune esprit. Je ne savais pas, ou j’avais oublié, que l’emprise du temps pouvait déjà se faire sentir si jeune. Mais tu as raison, il n’y a que le présent qui existe. Bon appétit.

Like

Jo
Jo
Jul 01, 2019

Ah ce présent qui sait si bien s’esquiver à toute vitesse dès qu’on le voit pointer le nez! S’arrêter sur l’instant, le savourer avant qu’il ne se fane dans l’éphémère qui est notre lot à tous est une tache impossible! Excellente réflexion sur les conditions de vie actuelles! Merci!

Like

Marie-Eve Cormier
Marie-Eve Cormier
Jul 01, 2019

Quel beau texte ! Belles images, avec un écho philosophique très intéressant. Bravo Maïté !

Like
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page