top of page

Alter sans ego

Soufïa Bensaïd est née dans une clinique dans un pays côtier d’Afrique du nord en 42 avant notre ère. Catapultée dans une famille de l’ancien monde, elle vit. Simplement. La splendeur de l’incarnation terrestre. Et glisse doucement dans les méandres égoïques de l’espèce humaine. Elle expérimente l’esclavage du système d’éducation concentrationnaire de l’époque. S’engage volontairement dans le travail forcé des classes sociales dites éduquées. Initiée aux sciences exactes, elle fait partie de la caste des cadres supérieurs et côtoie les dysfonctionnements humains de l’âge sombre de la planète. Elle est mise à l’épreuve par le despotisme du mental de la fin de l’ère du poisson et goûte à la déchéance extrême du corps et de l’esprit. A l’aube de ses 30 soleils-lactée elle disjoncte dans le désert subsaharien, phénomène d’ouverture caractéristique de son espèce pendant la phase d’éveil de la terre. Elle fait partie de la première vague du « basculement radical » de la civilisation humaine. Artiste à 40 soleils-lactée, elle dévoile l’essence du nouvel homo nimbus dans des œuvres invisibles perceptibles en rêve et aux humains ébréchés. Elle catalyse le foudroiement des systèmes de croyances latents et insuffle la quadrature de la joie, encore ignorée par la majorité des humains de son époque. Comme beaucoup de ses semblables, elle émigre vers la nature au pied de montagnes précambriennes dans l’ancienne Amérique du nord. Elle s’associe à des courants artistiques de l’époque qui font rupture avec les mirages esthétiques des derniers siècles du déclin de l’esprit humain. Elle influence des générations de créatrices qui transforment les fondements des sociétés. Elle inspire la libération de l’esclavage éducationnel des jeunes, la restitution du feminin terrestre et est disciple de Diane Yabombek première dégouvernante de la planète.

Son corps de lumière est perçu pour la dernière fois en l’an 909 de notre ère dans la chaîne de l’Atlas de l’ancienne Afrique. Elle est considérée comme la mère du Heart Field Connexion, toile d’union des êtres de nos galaxies.

Pour plus d’informations : consultez soi.

35 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

2件のコメント


Diane Dubeau
Diane Dubeau
2020年11月19日

Bravo Soufia! Je t'y retrouve dans cet alter sans égo.

いいね!

Jo du lac
Jo du lac
2020年11月12日

Chère Soufia, votre texte est envoutant comme un soleil sur le Sahara. On est plongé dans la Méditerranée, perdue quelque part dans un souk, les doigts imprégnés de parfum suave de la cuisine maghrébine. On vous sent forte et déterminée comme une princesse des Milles et une nuit.Le tout explosant dans un monde fantaisiste et fantastique!

いいね!
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page