top of page

Variations de style de RM

En formation pour le professorat, j’assistais à un cours de chimie d’un professeur.


Les étudiants étaient attentifs à ses explications sur le tableau de Mendeleïev portant sur la classification périodique des éléments.

La fin du cours approchait et les étudiants commencèrent à s’impatienter sans trop le manifester, pressés de s’en aller.


La cloche de l’établissement sonna annonçant la fin du cours.

Branle le bas parmi les étudiants malgré les efforts du professeur pour terminer son cour.


Il rappela aux étudiants que la « cloche », c’est lui ! Et il demanda aux étudiants de se rasseoir.


Respectueux, ils se rassirent et écoutèrent le professeur compléter ses explications.


Le professeur fit un signe indiquant que le cours était terminé, les étudiants rangèrent leurs effets et s’en allèrent suivre le cours suivant.


En formation pour le professorat, j’assistais à un cours de sciences naturelles d’un professeur handicapé par son bégaiement.


- Vous êtes « age... age... agités » aujourd’hui. Où en étais-je ?

Le corps humain est ce qu’il a de plus « par… par… »


- « partouse » dirent les étudiants,


- « par… fait » corrigea le professeur,

« idi… idi… »


- « idyllique » dirent en cœur les étudiants .


- Non « i-di-o-ties » répliqua-t-il.

C’est en «l’ é… l’é… »


- « l’essayant qu’on l’apprécie », précisèrent d’une seule voix les étudiants,


- « l’ét… l’ét… l’étudiant » qu’on le constate, rectifia-t-il.


La cloche de l’établissement résonna dans tous les corridors annonçant le changement de cours.

- La « clo… clo… che », c’est moi. Attendez, que je « fi… fi… finisse » mon cours.


Les étudiants étaient hilares en entendant une telle déclaration.


Finalement, ils applaudirent à tout rompre. Ils aimaient ce professeur et étaient son plus féroce défenseur auprès de ses détracteurs. Il le savait et lui aussi aimait cette classe qui était la meilleure qu’il ait eu depuis bien longtemps. Il régnait entre eux un profond respect mutuel.


En formation pour le professorat, j’assistais à un cours d’un professeur connu pour ses déclarations péremptoires.


Ses étudiants n’étaient pas satisfaits de leurs notes et demandèrent au professeur de clarifier la signification des notes qu’il leur donnait.


- Vous n’avez toujours par compris comme d’habitude, dit-il.

Essayez de me suivre. Bien entendu, si vous le pouvez, car vous êtes très loin d’avoir mon intelligence :

  • Moins de 40 pour cent, vous êtes au bord de l’abîme,

  • 40 à 49 pour cent, vous ne pourrez jamais me suivre,

  • 50 à 59 pour cent, vous arrivez tout juste à ma cheville dit-il avec condescendance,

  • 60 à 89 pour cent, je n’en connais pas dans votre groupe,

  • 90 à 99,98 pour cent, n’y pensez surtout pas,

  • 99,99 pour cent, c’est moi, reconnaissait-il faussement « humblement »,

  • 100 pour cent, c’est l’autre dit-il « magnanimement » d’une voix étouffée en pointant mollement son pouce vers le ciel.

Il se refusait à prononcer le mot « Dieu », car pour lui, il ne pouvait y en avoir deux !




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

Kommentare


  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page