Variation de style de Ginette C.

Aujourd’hui, j’attendais le métro sur une banquette un peu en retrait, de la station, quasi déserte, Berri-UQUAM. Soudain, arrive une jeune femme avec un manteau rouge et des bottes noires. Je la vois qui se dirige à droite de l’escalier. Elle fait les cent pas, toujours en se dirigeant dans le même coin. Soudain, elle sort du coin avec une mallette rouge et noire. Elle remonte l’escalier à toute vitesse.


==============================


Bonjour toi,

Laisse-moi te raconter mon aventure d’aujourd’hui. C’est un peu bizarre.

Il était 14:30 J’attendais le métro à la station Berri-UQUAM. Je ne sais pas si c’est à cause des travaux, mais il n’y avait presque personne dans la station. Je pitonnais sur mon téléphone quand je vis descendre une jeune fille très cela, vêtue d’une robe rouge et de bottes noires.

J’étais un peu en retrait sur un banc et elle ne m’a pas vu. Je continuais à perdre du temps sur le téléphone tout en lui jetant un coup d’œil. Je te dis, je n’en revenais tout simplement pas de voir son manège. Elle faisait les cent pas et s’arrêtait tout en regardant vers le mur. Tout d’abord lentement et puis un peu plus vite, reluquant de tous bords tous côtés. Soudain, elle a eu l’air de prendre une décision.

Elle s’est dirigée vers le coin et elle est sortie de là avec une valise rouge et noire. Drôle, n’est-ce pas ? On aurait dit que c’était sa valise.

En deux temps, trois mouvements, elle était rendue en haut de l’escalier. Qu’aurais-tu fait à ma place ? Je me dis que j’aurais peut-être dû la suivre…

-------------------------------------------------------------------------------

Today man, j’niaisais a station de métro, pis man, y’avait fucking personne. Man, j’t’l’en verrai pas dire deux fois man, une de ces pitoune est arrivée net dans mon champ de vision. A m’a pas vu pantoute. Chus resté tranquille dans mon coin. A c’é t’en allée d’l’autre bord. J’faisais à semblant de rien, man, mais j’l’ai ben vue la p’tite vingnenne dans son manteau rouge et ses bottes noires qui balançait son p’tit cul le long du mur. J’sais pas quosé qu’a faisait, man, ava l’air énarvé pas pour rire. Soudain, man, sans que j’aie le temps de crier ciseau, est partie en courant avec un case rouge et noir.

===========================================

Aujourd’hui 14 :30, en faction depuis 10 min.

Station Berri-UQUAM, déserte. À cause des travaux ?

Oups! Quelqu’un descend l’escalier.

Jeune dame, manteau rouge, bottes noires. Se dirige à droite de l’escalier. Photo…

Pressée…? Fait les cent pas.

Veux-t-elle rebrousser chemin ? Elle ne m’a pas vu.

Prend une décision. Se dirige dans le coin.

Sors de là avec mallette rouge et noire.

Puis s’enfuit dans l’escalier.

29 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

Variations de style de Catherine Greffard

Dans la maison de son amie hospitalisée depuis trois mois, Brigitte gravit l’escalier d’un pas lourd. Arrivée sur le pallier, elle tourne à gauche et se dirige vers la porte laissée grande ouverte. El

Une variation de style - Line Bérubé

Une dame entre dans la salle d’attente d’un centre de prélèvements. Elle constate que beaucoup de gens attendent leur tour. Elle se dit que ce sera long. Elle va au distributeur de numéros pour en pre

Variations de Style - Nathalie

Mai 1642. Paul Chomedey de Maisonneuve, Jeanne Mance et une quarantaine de colons débarquent sur l’île de Montréal pour y fonder Ville-Marie. Ils érigent leur palissade sur l’actuelle pointe à Callièr

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2020 Éditions Parenthèses