Variation de style de Ève Charette


Selon les cultures et les époques, l’oppression qu’engendre le port du voile islamique a pris des proportions gigantesques années après années. Le voile islamiste n’est pas une tenue folklorique traditionnelle. Pourtant certaines familles le font porter à des jeunes filles dès la petite enfance. Il a été inventé par les tenants de l’Islam politique pour montrer leur capacité d’occuper les espaces et les esprits. Ces mêmes Musulmans extrémistes qui veulent le pouvoir absolu et la domination contre les femmes. Ce n’est pas un bout de tissu quelconque, il est sacré. Des femmes qui refusent de le porter sont brûlées, fouettées, égorgées ou lapidées.


Ah, précieuses cultures qui se hissent d’époques en époques. Le port du voile, si magnifique, au plus beau jour de votre vie marchant fièrement vers votre futur époux peut en oppresser certaines. Ne laissez pas vos émotions prendre des proportions gigantesques et choisissez plutôt un modèle classique intemporel années après années. Ainsi, comme une tradition, vos familles pourront le faire porter aux autres jeunes filles de la famille, même pour les petits au baptême, merveilleux souvenir d’enfance !

N’essayez pas non plus d’inventer un style vestimentaire. Un risque trop extrême.

Retro, long ou court pourvu qu’il ne soit pas une domination à votre robe. Pouvoir porter un voile de mariée qui bouge dans l’espace est synonyme de pureté absolue.

Laissez votre esprit démontrer sa capacité pour que soyez la plus belle des femmes. Surprenez vos convives avec un style en harmonie parfaite avec vous.

Quelconque tissu que vous choisirez, glamour aux perles sacrées, bohème mixé aux fleurs coupées au parfum d’encens brulé, de couleur crème comme sa délicieuse lactation fouettée, long et orné en écharpe version qui se fixe à l’aide d’une barrette dont la faculté est de pouvoir égorger votre coiffure entre le milieu et le haut de votre tête ou alors parsemé de pierres très fines comme des milliers de confettis dispersés. Ciel ! ne vous refusez pas cet apparat pour cette journée si spéciale! Il s’agit d’un événement heureux pas le mur des lapidés !


La peur engendre l’oppression et voile mon regard même après plusieurs années, Islam éploré, pays autrefois aux proportions gigantesques. Déjà toute petite enfant, je portais en moi le poids de toutes les familles Islamistes comme une tradition, ma vision voilée me porte en tristesse. Montrer ce qui occupe mon esprit présentement, tient de l’invention extrême que j’ai à vouloir dominer mes pensées tout comme les tenants de l’Islam pour qui, le pouvoir est capacité. Être femme sans peur absolu tandis que je conteste ma réaction et je me cache sous le tissu de mon vêtement, me surprenant moi-même. Je me sens lapidée jusqu’au plus profond de mes entrailles. Pourtant, habituellement, prête à sacrer pour quelconque motif insignifiant, à présent, je n’y arrive plus, je ne brûle plus d’amour pour personne, le vent n’arrive plus à fouetter mon visage non plus. La femme en moi s’égorge toute seule avec des milliers de peurs.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le voilier

À l’horizon, il filait sur cet éclat doré, apportant dans son sillage les ricochets du temps. Poussé par le vent silencieux, son passage emportait tous les mots. Les regards s’éclairaient d’admiration

Métaphore de Ève Charette

Métaphores de Ève Charette Dans une danse guerrière, le voleur au grand cœur, braconnier de mes nuits devenues si courtes, affrontant le tumulte par ses flèches empoisonnées bout à bout d’un élixir ap

La madeleine de Marie-José

Dès l’âge de deux ans, je grandis en Afrique où mon père exerça sa carrière dans les Travaux publics pendant deux décennies. Les retards dans les travaux n’étant pas choses d’exception et les frais de

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2021 Éditions Parenthèses