top of page

Une vie un peu étrange

Mylène Ormerod, née le 26 octobre 1986, a été mise au monde par deux êtres voyageurs et intrépides. Il est dit qu’ils ont traversé la manche pour se trouver dans un univers où le langage pouvait devenir farfelu. Après une tempête qui déclencha sa naissance, une fille un peu rabougrie éclot. Elle grandit plutôt vite et bien malgré des lacunes en orthographe, ou le zéro pointé la désigne comme incompétente. Heureusement, elle ne s’arrête pas aux moqueries, et dénigrements inutiles, et s’émancipe vers l’art et la photographie. Il lui semble alors que la beauté du monde se retrouve derrière son objectif et se captive par les belles couleurs. Là, elle rencontre un ange tout droit tombé du ciel qu’elle a réussi à capturer par grand hasard. Elle, à moitié démone et folle, s'amuse auprès de cet être dont la douceur n’a pas d’égale. Ensemble ils voyagent, étudient et se passionnent pour les rêves et l’impossible. Comme ses parents, elle et son ange s’envolent pour un autre monde empli d’eau et de magie. Bientôt, elle apprend qu’elle n’est pas si mauvaise et s’entoure d’artistes plus fous et amusants qu’elle. Elle adopte deux grimlins poilus et adorables au penchant destructeur qui ont pour mission de la réveiller chaque matin. Puis elle se voit affronter un terrible coup du destin. Son corps et son esprit sont lentement aspirés par le grand vilain qu’on nomme maladie. Bien déterminée à ne pas voir sa vie écourtée, elle fait appel au plus impitoyable des guerriers que l’on nomme médecin assisté de science. Heureusement, maintenant bien entourée, l’amitié et la douceur font qu’elle brise la malédiction à coup de scalpel bien entraîné et de traitements fort puissant. Mylène vit encore aujourd’hui et ne saurait mourir avant d’avoir attrapé l’étoile de son rêve.

29 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

Marie-Quelquechose

Il y a souvent mépris, soit pour la personne elle-même, soit pour la seconde partie de son prénom : Ève, Claire, Josée, Christine, Pierre, Andrée.... Marie-Quelquechose. À quoi bon prendre le temps d'

1 Comment


Marie-Eve Cormier
Marie-Eve Cormier
Oct 14, 2019

Très beau texte, tout en fraîcheur et en fantaisie. C'est doux, chatoyant, invitant, merci Mylène !

Like
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Louise Tremblay D'essiambre

LOUISE TREMBLAY-D'ESSIAMBRE À la croisée des chemins T.4: chacun sa route

Alex A

ALEX A L'univers est un ninja T.6: Le livre rouge

Valérie Chevalier

VALÉRIE CHEVALIER Les certitudes vagabondes

Morgane Montcomble

MORGANE MONCOMBLE Seasons T.2: Un hiver pour te résister

Dany Laferrière

DANY LAFERRIÈRE Un certain art de vivre

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Joël Martel

JOËL MARTEL Comme un long accident de char

bottom of page