Une vie un peu étrange

Mylène Ormerod, née le 26 octobre 1986, a été mise au monde par deux êtres voyageurs et intrépides. Il est dit qu’ils ont traversé la manche pour se trouver dans un univers où le langage pouvait devenir farfelu. Après une tempête qui déclencha sa naissance, une fille un peu rabougrie éclot. Elle grandit plutôt vite et bien malgré des lacunes en orthographe, ou le zéro pointé la désigne comme incompétente. Heureusement, elle ne s’arrête pas aux moqueries, et dénigrements inutiles, et s’émancipe vers l’art et la photographie. Il lui semble alors que la beauté du monde se retrouve derrière son objectif et se captive par les belles couleurs. Là, elle rencontre un ange tout droit tombé du ciel qu’elle a réussi à capturer par grand hasard. Elle, à moitié démone et folle, s'amuse auprès de cet être dont la douceur n’a pas d’égale. Ensemble ils voyagent, étudient et se passionnent pour les rêves et l’impossible. Comme ses parents, elle et son ange s’envolent pour un autre monde empli d’eau et de magie. Bientôt, elle apprend qu’elle n’est pas si mauvaise et s’entoure d’artistes plus fous et amusants qu’elle. Elle adopte deux grimlins poilus et adorables au penchant destructeur qui ont pour mission de la réveiller chaque matin. Puis elle se voit affronter un terrible coup du destin. Son corps et son esprit sont lentement aspirés par le grand vilain qu’on nomme maladie. Bien déterminée à ne pas voir sa vie écourtée, elle fait appel au plus impitoyable des guerriers que l’on nomme médecin assisté de science. Heureusement, maintenant bien entourée, l’amitié et la douceur font qu’elle brise la malédiction à coup de scalpel bien entraîné et de traitements fort puissant. Mylène vit encore aujourd’hui et ne saurait mourir avant d’avoir attrapé l’étoile de son rêve.

26 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le braillard inconnu

En octobre 1948 sous le tropique du Capricorne, il prit pied sur cette merveille qu’est Gaïa. Il remercia ses parents avec enthousiasme en braillant avec détermination dès le jour de sa naissance. Au

Chassez le naturel

Janne Richard, née à Québec, bercée à Baie-Saint-Paul, élevée à Saint-Lambert et éduquée à La Pocatière a été fascinée dès un très jeune âge par l'expression “Chassez le naturel, il reviendra au galop

Lili Lola

Elle s’appelle Lili Lola Laluette. Elle apprend de manière abrupte dès sa première année que son nom n’est pas courant. La maîtresse le répète plusieurs fois avec un sourire qui a toute l’apparence de

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2020 Éditions Parenthèses