TU ES TOUJOURS NUE DANS MA TÊTE

Dans un Bord-elle où sa vie est un Lupanar Chaque Vendredi dix-sept heures elle m'accueille Une douce lumière tamisée d'orange brûlée --- Comme d'habitude Monsieur? ---- Comme d'habitude Marina Comme d'habitude! On fait comme si tu m'aimais! On joue les Amoureux Sur les Balcons Sous les ponts L'Amour passe tout droit pour les mal-baisés Les trophés perdus Des plans-Culs Pour les Ti-Culs Ne bandants plus. L'Amour C,est un sac de Chips On ne peut s'arrêter Il faut aller au fond Trouver le vide Ce soir Le Tendresse disparaît Nos caresses perdues Une érection s'éfondre Coeur foutu Meurt dans ma tête Tu aimais quand je te baisais Et que j'étais saoul Je caraissais ta chatte rasée Tu miaulais Puis un jour Tu m'as baisé! La Nuit tu te glisses dans notre Lit Tu violes mes insomnies Je plonge dans tes formes Respirer l'odeur sur ton Ventre Après l'amour avec un p'tit A Me faire mal Retrouver mes pleurs Entendre les Fourmis jouir J'espionne leur Plaisir Leurs Tromperies

Jouir sans bruit Orgasmer dans l'autre SEUL Nuits d'amour meurent Au matin La pointe de tes seins m'invitaient A te découvrir En dessous de tes sourires En toi je me suis perdu Chaque Matin je fais MON lit Je ne sens pas le Café Un oiseau vole Sa plume tombe J'ai plein de MOI A TE REDIRE SUR LE QUAI DES GARES IL Y A TOUJOURS DES MAINS QUI S'AGITENT DES TÊTES QUI SE RETOURNENT

0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2019 Éditions Parenthèses