top of page

TU ES TOUJOURS NUE DANS MA TÊTE

Dans un Bord-elle où sa vie est un Lupanar Chaque Vendredi dix-sept heures elle m'accueille Une douce lumière tamisée d'orange brûlée --- Comme d'habitude Monsieur? ---- Comme d'habitude Marina Comme d'habitude! On fait comme si tu m'aimais! On joue les Amoureux Sur les Balcons Sous les ponts L'Amour passe tout droit pour les mal-baisés Les trophés perdus Des plans-Culs Pour les Ti-Culs Ne bandants plus. L'Amour C,est un sac de Chips On ne peut s'arrêter Il faut aller au fond Trouver le vide Ce soir Le Tendresse disparaît Nos caresses perdues Une érection s'éfondre Coeur foutu Meurt dans ma tête Tu aimais quand je te baisais Et que j'étais saoul Je caraissais ta chatte rasée Tu miaulais Puis un jour Tu m'as baisé! La Nuit tu te glisses dans notre Lit Tu violes mes insomnies Je plonge dans tes formes Respirer l'odeur sur ton Ventre Après l'amour avec un p'tit A Me faire mal Retrouver mes pleurs Entendre les Fourmis jouir J'espionne leur Plaisir Leurs Tromperies

Jouir sans bruit Orgasmer dans l'autre SEUL Nuits d'amour meurent Au matin La pointe de tes seins m'invitaient A te découvrir En dessous de tes sourires En toi je me suis perdu Chaque Matin je fais MON lit Je ne sens pas le Café Un oiseau vole Sa plume tombe J'ai plein de MOI A TE REDIRE SUR LE QUAI DES GARES IL Y A TOUJOURS DES MAINS QUI S'AGITENT DES TÊTES QUI SE RETOURNENT

13 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

2件のコメント


Magnifique !

いいね!

Marie-Eve Cormier
Marie-Eve Cormier
2019年9月13日

Superbe texte, audacieux, franc, avec des pointes de déception et de regrets bien présentes, où la poésie des corps n'accepte ni l'oubli, ni les demi-mesures. J'adore !!!!

いいね!
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page