Tentative d'épuisement d'un lieu de CB

Mercredi, 10h25, soleil

Hall d’entrée du bâtiment des Humanités

Des vitres :


- Les portes monumentales de l’entrée

- Les immenses fenêtres du mur extérieur

- Les murs donnant sur l’entrée du “Petit salon”

- Environ les ¾  des contours du minuscule bureau de l’agent de sécurité

- Les moitiés supérieures de la porte et du mur donnant sur le couloir du bureau du “Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage”

- La porte donnant sur l'extérieur à l'autre bout du couloir principal

- La protection du babillard informatif au-dessus d’un abreuvoir double


Des couleurs :

- Sol jaune sous mes pieds

- Sol gris moucheté dans les passages

- Trois tables aux dessus en bois de couleur chaude, pattes noires

- Dix-sept fauteuils entièrement noirs, design minimaliste

- Portes grises de deux ascenseurs

- Rouge intense du téléphone de sécurité et de son fil torsadé qui descend bas le long du mur

- Fort contraste du panneau au-dessus du téléphone, contour rouge et image de combiné blanc


Des gens :

- Un agent de sécurité

- Quatre étudiantes à la table de gauche, chacune devant un ordinateur portable, discutent de divers résultats de questionnaire

- Un jeune mange des frites dans un sac blanc à la table de droite

- Qui sortent des ascenseurs, passent la porte d’entrée, déambulent dans les couloirs, attendent, occupent les tables du “Petit salon”. Beaucoup ont des sacs à dos.

- Deux personnes dans la trentaine, l’une avec un sac à lunch, discutent à l’entrée du couloir de droite, proche de la porte donnant apparemment sur un escalier (d’après la forme du mur)


De l’informatif :


- Des panneaux, partout. Sur les murs, pendant du plafond, sur des tiges au-milieu du passage. La plupart avec des flèches, des numéros, des noms de salle parfois

- Une grosse flèche orange montée sur tige :  “Autobus”

- Des affiches, imprimées ou faites à la main, déchirées, criardes, sur fond blanc, sur carton de couleur, avec ou sans flèche, avec ou sans date, présentant juste de l’écrit ou avec dessin(s) ou photographie(s), des découpures de journaux, une banderole verte et blanche illisible.

Sur les murs, sur les portes, dans le présentoir vitré au-dessus de l’abreuvoir, visibles sur les murs intérieurs du “Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage”

- Un écriteau en grosses lettres d’imprimerie 3D noires sur fond blanc : SÉCURITÉ dans le haut de la vitre derrière laquelle un homme en uniforme est assis

- Un écran électronique suspendu depuis le plafond devant la baie vitrée du “Petit salon”


10h35

L’agent de sécurité traverse le couloir et entre dans le petit passage devant moi, celui dont l’abreuvoir fait l’angle. Il ignore la porte visible et tourne à gauche. Il marche avec une canne.

Le jeune aux frites chiffonne son sac. Il l’emporte avec lui. Pas de poubelle dans ce que couvre ma vision.


10h38

L’agent de sécurité retourne à sa guérite.

10h45

Arrivée massive par les grandes portes.

Arrivée moindre du couloir, à l’envers de la flèche “Autobus”.

Un jeune, chandail rose, pantalon vert, sac à dos jaune s’arrête boire à l'abreuvoir.


10h50

La lumière du “Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage” s’allume.

Les étudiantes quittent la table de gauche.

0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2019 Éditions Parenthèses