Repas du dimanche

LA BOITE À TEXTES : L’ABSENT

Agnès et Christiane sont deux sœurs, présentes sur scène. Elles discutent de leur préoccupation : la santé de leur maman qui ne lui permet plus de rester seule dans son appartement.

* * * * *

A : Mais enfin, Christiane, tu sais bien que notre tante Madeleine fait toujours face à des dilemmes cornéliens. Elle a demandé à son fils de prendre des avis sur cette résidence pour personnes âgées; mon opinion ne lui suffisait pas, elle aurait forcément été biaisée. J’y travaille depuis 23 ans, et mon poste est bien placé pour savoir ce qu’il s’y dit!

Ch : Madeleine aura 93 ans, elle est très rationnelle; elle m’a souvent dit que sa préoccupation principale est de ne jamais être une charge pour ses enfants. Maintenant qu’elle est atteinte de dégénérescence maculaire, elle a perdu toute autonomie en perdant la vue.

A : Cela explique sa décision de déménager dans une résidence où elle a plus de services. C’est terrible de devenir aveugle; et d’autant plus dommage qu’elle n’a aucun autre problème de santé.

Ch : Je l’admire beaucoup, cette vieille tante. Pour maman qui a un tempérament très indépendant, c’est différent. On ne peut pas les comparer l’une et l’autre.

A : La volonté de maman est de rester chez elle; elle appelle les résidences des mouroirs. Mais, tomber quand elle est seule! Cette idée me donne des frissons. Elle risque de faire une chute à tout bout de champ , tu sais… Combien de fois est-elle tombée, sans nous le dire bien sûr. Elle a beaucoup d’ostéoporose; c’est même étonnant qu’elle n’ait pas eu davantage de fractures.

Soupirs et réflexions de part et d’autre.


Ch : Effectivement, c’est trop risqué, trop inquiétant, de la laisser habiter seule. Te rappelles-tu, on lui avait parlé d’avoir une dame de compagnie, une aide à domicile à qui elle louerait une chambre en échange de quelques heures de service chaque jour. Eh bien Non, elle refuse. Elle oublie qu’on habite loin de chez elle!

A : Maman dit qu’elle a besoin de solitude, qu’elle ne s’ennuie jamais quand elle est seule. Pourtant elle aime parler aux gens, elle est très sociable.

Ch : Besoin de solitude? D’accord quand c’est nous qui la choisissons. Si ce n’est pas notre choix, c’est de l’isolement. Maman déborde d’amour à donner, d’émotions à partager, elle réclame des bisous, des photos, elle donne des conseils avec ses recettes, elle est chaleureuse.

A : Madeleine a le sens du devoir et du sacrifice. Elles sont si différentes! Il ne faut surtout pas les comparer.

Ch : Ce que j’appréhende chez maman, c’est son humeur fragile; elle passe de la gaité spontanée à des moments dépressifs et sombres. Cela m’angoisse.. …

A : Si seulement elle se décidait pour la ville où on se met à lui chercher un appartement; près de chez toi ou de chez moi?

Ch : Dans ta tribu, vous êtes 17 ou 18 ; dans la mienne, je suis seule puisque mes deux enfants se sont dispersés, loin du foyer materne!.


Ensemble: Quand est-ce qu’on commence les repas familiaux du dimanche?


FIN


Marie-José Trévis

Le 28 décembre 2020

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Histoire sensorielle de Rabenje Margouillat

Cordillères des Andes, hiver austral, août 2007, 13 heures. Départ de Chillca à destination du Machu Picchu par le chemin des Incas, tracé et construit par eux il y a plus de cinq siècles. Ce sont 45

Histoire sensorielle de Ève Charette

Un demain comme aujourd’hui. J‘ai peine à glisser la clef dans la serrure tellement la froidure du mois d’avril me surprend. Déjà, en ouvrant la porte, une sensation piquante survient et mon corps est

Changement de règles de Rabenje Margouillat

Note explicative sur les acronymes : IAROB : Intelligence Artificielle ROBot (humanoïde) IAVIR : Intelligence Artificielle VIRtuel (non humanoïde) SEG : Saignant Et Geignard (sous catégorie d’employé

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2021 Éditions Parenthèses