top of page

Pourquoi pas Line Bérubé!

Line Bérubé est née le 10 avril 1963 dans une brocante de bébés, communément appelée La Miséricorde. Dès lors, dans le but de rivaliser avec les autres poupons, elle se spécialise en charme. Son enfance sera marquée par sa passion pour raconter des histoires. Elle débutera sa carrière sur les planches d’un vieux garage et carburera vite aux applaudissements. Adulte, elle montera sur une vraie scène de théâtre où elle continuera sa quête de reconnaissance, quantifiant sa valeur aux bravos reçus. Reconnue pour sa fameuse expression « Pourquoi pas moi? » face aux opportunités octroyées à ses pairs, on la surnommera affectueusement La Diva. Mesurant sa valeur à l’aide d’un applaudissomètre, elle poursuivra sa quête d’estime de soi au théâtre, durant vingt ans. Récipiendaire de l’Ordre du Karma à maintes reprises et diplômée de l’École de la Vie, elle se vouera également au perfectionnement de sa recette de muffins aux carottes, faisant ainsi le bonheur de ses acolytes de scène. Reine de l’autodérision et connue pour son côté lunatique, Line a souvent confondu les toilettes des hommes pour celles des femmes. On l’a aussi déjà vue attendre devant la poubelle d’un service à l’auto pour commander un repas, et s’impatienter de la lenteur du service. À quarante ans, elle persistera dans sa quête d’amour-propre en chantant son éternel refrain « pourquoi pas moi? », mais cette fois, à titre de soliste dans une chorale. Toujours en étroite communication avec les enseignants de la Vie, on lui diagnostique un cancer à 51 ans. C’est alors que sa ritournelle change pour « pourquoi moi? » Condamnée à l’introspection, elle se tourne vers la psychothérapie où elle se bâtit enfin une estime de soi. Toujours animée par sa passion pour raconter des histoires, elle écrira son premier roman« Pourquoi pas! » vendu à plus de 215 600 exemplaires.

26 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

3 Comments


Le meilleur juge de la valeur d'une personne n'est certainement pas l'applaudissomètre (à moins qu'on ne s'organise pour le faire soi-même grimper dans les hauteurs ?) mais j'applaudis à ce texte qui m'a touché.

Like

Line Bérubé
Line Bérubé
Sep 09, 2019

Merci beaucoup pour ces généreux commentaires. C'est un exercice auquel j'ai eu beaucoup de plaisir à me prêter. Bonne journée!

Like

Marie-Eve Cormier
Marie-Eve Cormier
Sep 09, 2019

Très touchée par ce texte d'une habile candeur. L'humour, bien présent, rend la pressante quête d'amour encore plus prenante. La densité du parcours est traduite avec beaucoup de concision. On ne peut qu'adhérer à une narratrice qui se livre avec autant d'authenticité et d'inspiration. Très bon texte !

Like
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Alex A

ALEX A L'univers est un ninja T.6: Le livre rouge

Dany Laferrière

DANY LAFERRIÈRE Un certain art de vivre

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Joël Martel

JOËL MARTEL Comme un long accident de char

Hélène Raymond

HÉLÈNE RAYMOND Portraits du Saint-Laurent

Denis Fortier

DENIS FORTIER Plus jamais malade

Élise Gravel

ÉLISE GRAVEL Le fan club des microbes

Stephen King

STEPHEN KING Holly

bottom of page