top of page

Page fendue de Rabenje Margouillat

- Pas loin. Vraiment pas loin de notre planète tant désirée.

Il désigna du menton le point bleu sur le compas interstellaire, la

femme suivit la direction indiquée. Suivre la trajectoire est aisée

avec le papillon, les trois étoiles servant de repères. « Je confirme.

C’est la fuite ».


- Tu ne vas pas me dire que la planète est dans le bon axe.


Yves Kramer hocha la tête. Il en est certain.


- Dans le gouvernail, la direction de la navette est exacte-

ment dans l’axe creux dudit gouvernail, ce qui rend son guidage inefficace.


Elizabeth Malory commença à malmener la manette du gouvernail

comme si elle voulait l’arracher rageusement du tableau de bord.


- J’ai demandé que ce petit bout de métal soit parmi tous,

le plus solide. C’est un feuilletage de très mauvaise qualité et

avec un chalumeau tu ne pourrais que le renforcer. Ton acolyte, le

petit malin arrivait malgré tout à parvenir à des résultats. Toi, tu n’as pas

pourvu l’ensemble d’un mécanisme fiable.


- Alors tout sera perdu. Tu sais bien que tout ce travail

n’aura servi à rien. C’est quand tout va mal qu’on s’aperçoit que ça tient

à peu de choses.


- Je préfère que tout soit annulé et que les participants

aillent reproduire ailleurs les scénarii. Avant que tout ne soit

pareil ou pire, il vaut mieux tout re-examiner pour le bien de tous.


- Et le moyen de savoir si le groupe des arrivants et leurs descendances

seront mieux que nous ou nos enfants sur terre serait une devinette

avec un mot à trouver ? Aller au « Paradis » ...

Il afficha l’air ravi d’un enfant satisfait de sa plaisanterie.


Elle haussa les épaules.


- Et si tu t’es trompé, si ta planète est en réalité inhabitable et

hostile ?


- A priori dans ce système solaire lointain, il y a un ensemble de

planètes tièdes. Si aucune ne peut être colonisée par nos descendants,

eh bien ils prendront encore une autre année-lumière pour

rejoindre le deuxième système solaire. D’après le comité, ils ne

seront plus à un millénaire près. Rien d’inquiétant, n’est-ce pas ?


La plaisanterie ne fit pas rire Elizabeth Mallory qui est le guru de ce projet.

Elle surveillait le cadran où une comète pointait le bout de son nez.


- Merci de m’avoir secourue lui rappela-t-elle.


NB: Page 118 du livre de Bernard Werber, Le papillon des étoiles.

En italique, mon texte.

47 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

2 commentaires


C'est cohérent et très intéressant !

J'aime

Tout se tient malgré la difficulté de l'exercice. Bravo!

J'aime
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page