Monosyllabes de Jo du Lac

Écrit lors de l'atelier en groupe.


- Aïe ! ça fait un bon bout de temps qu’on s’est vu!

- Six ou sept mois?

- Au moins…

- Ça va bien toi?

- Oui. Oui.

- Et ton chat ?

- Tu parles duquel de mes chats?

- Ton petit noir plein de puces…

- Non, il est mort.


Mais, là, j’en ai un gris. Trop chou !

La nuit il dort avec moi au pied du lit.

Le jour, il se tient sur le quai au bord du lac.

Le soir, au clair de lune, il va vers la grève et donne des coups de patte dans l’eau.

Une sorte de signe.

Alors, une chatte jaune aux yeux verts qui rode la queue en l’air, sort de nulle part. Elle feule un brin et tourne en rond, puis du mur Kot, elle saute au sol.

Mon gros Jules, fin prêt pour un brin de sexe, se tient pile-poil au point de chute.

Une lente lutte, un corps à corps bref et pouf… fin de la fête.


Ces bêtes sont sans gène.

Et moi sans voix.

Mais, j’ai bien peur de voir sous peu six ou huit petites boules de poil dans mon lit.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le voilier

À l’horizon, il filait sur cet éclat doré, apportant dans son sillage les ricochets du temps. Poussé par le vent silencieux, son passage emportait tous les mots. Les regards s’éclairaient d’admiration

Métaphore de Ève Charette

Métaphores de Ève Charette Dans une danse guerrière, le voleur au grand cœur, braconnier de mes nuits devenues si courtes, affrontant le tumulte par ses flèches empoisonnées bout à bout d’un élixir ap

La madeleine de Marie-José

Dès l’âge de deux ans, je grandis en Afrique où mon père exerça sa carrière dans les Travaux publics pendant deux décennies. Les retards dans les travaux n’étant pas choses d’exception et les frais de

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2021 Éditions Parenthèses