top of page

Monosyllabes de CB

Il pleut.

La terre boit l’eau,

Mais pas les cours, pas les rues.

La ville se noie sans qu’on le voie.


Il fait chaud.

Le bois est frais, le pré fait ce qu’il peut,

Mais dans ses lieux clos

La ville est en feu.


Le gel est là.

La ville se bat, veut faire sa loi,

Lève des murs, chauffe du bois.

Mais la ville craque sous le froid.

Un bus s’en va.

Lent, mais sûr à ce qu’on croit.

On ne sait pas trop où il va.

Il fuit l’eau, fuit le chaud, fuit le gel et la vie qui se bat.

Il s’en va.

L’homme qui le prend est un fou,

Qui vit dans un monde de fou

Et y meurt à feu doux.

17 vues1 commentaire

1 kommentar


J'aime beaucoup la cadence des mots courts, la valse du temps, tout va trop vite, il faut la suite.


Gilla
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page