• Jo

Joyeux anniversaires

C'est ta fête demain. 20 ans, ça n'arrive qu'une fois dans une vie. Jeunesse, beauté, aisance, tous les droits et privilèges du monde. T'as tout pour toi, mais ça tu ne le sais pas encore. Toute la vie devant toi et tu en prends soudainement conscience. C'est ta fête demain. T'as été au boulot toute la journée, tu te sens un peu fatiguée, mais ça ira, ça ira, on a 20 ans qu'une fois! Les collègues du boulot t'emmènent en boîte, un endroit que tu ne connais pas où les gens jouent au billiard. Tu veux bien essayer, mais ça ne va pas, t'as pas la touche quoi. Ton expérience de la vie est encore bien mince, mais ça tu ne le sais toujours pas. Tu te crois invincible, à l'abri de tous les malheurs et tu carbures à 100 à l'heure. Quelques shots de tequila sur le coup de minuit et voilà, la fête ne fait que commencer. Tu travailles demain, mais pas de souci, tu es jeune et pleine d'énergie! Tu rejoins enfin ton lit aux petites heures du matin. Quelques heures de repos et te revoilà au boulot, un peu verte, mais tout le monde s'en fout, après tout c'est ta fête et on a qu'une fois 20 ans!

_________________________________________________________________________

C'est ta fête demain. 40 ans, ça n'arrive qu'une fois dans une vie. T'as tout pour être heureuse mais tu ne l'es pas, tu ne l'es plus. Ton mari, tes enfants, ils t'énervent tous autant qu'ils sont, même le plus jeune, le petit garçon surprise de tes 36 ans. Ton corps s'est épaissi, tu ne te reconnais plus. Ton miroir te renvoit un visage aux traits tirés, à l'air tendu. Tu reviens du boulot et tu penses à tout ce que tu dois faire: le dîner, les devoirs des enfants, nettoyer un peu et enfin te reposer jusqu'à demain pour tout recommencer encore une fois. 40 ans, ce n’est pas sérieux, tu te dis "j'ai rien vu passer!" Tu ouvres la porte de l'appartement et une cacophonie de "Joyeux anniversaire" te saute dessus. Ton mari, tes enfants, tes parents, tes deux frères et leurs familles, ta voisine et deux de tes amies d'enfance, même une collègue de travail sont là avec des fleurs, des ballons, des cadeaux à profusion. Tu ne sais trop qu'en penser, ta fête, ce n'est que demain... mais bon, ça va, tu ne vas pas gâcher le plaisir de tous ces gens-là... Après tout, minuit arrivera bien assez vite et on a qu'une fois 40 ans.

___________________________________________________________________

C'est ta fête! 60 ans, on ne passe pas à côté de ça sans le souligner! Tu t'es fait tout un cinéma... Il y aurait toute la famille, les amis d'aujourd'hui et quelques-uns d'avant! Il y aura de la musique, un buffet pour tous et des gâteaux, des cadeaux, de la joie comme ça ne se fait plus. C'est samedi et t'as congé alors tu vas te faire belle chez la coiffeuse, tu te gâtes avec une manucure de couleur très gaie, rose fuchsia! Tu veux être heureuse, au moins aujourd'hui. Tu rentres chez toi dans l'après-midi et un silence te reçoit. Personne n'a pensé à organiser quoi que ce soit. Ton mari est affalé devant la télé, tes enfants devenus grands sont ailleurs, tous occupés à leur vie trépidante. Et toi, t'es là, comme une nunuche, avec ton manucure, tes rêves de grandeur et tes 60 ans... Tu finis la soirée seule devant une bouteille de rouge que tu prends soin de bien vider. Heureusement que ça n'arrive qu'une fois, 60 ans!

______________________________________________________________

Enfin, ils se sont tous rassemblés! Gâteau, buffet, boissons à volonté! Le jardin est décoré de couleurs gaies et de fleurs odorantes. Ils ont pensé à toi. 80 ans, ça n'arrive qu'une fois dans une vie! Et c'est bien aujourd'hui ton anniversaire, on ne cesse de te le répéter. Seulement, tu n'es pas là pour célébrer. Ton esprit a pris congé. Il s'est évadé, empoussiéré déjà depuis quelques années. Tu ne sais pas trop ce que tu fais là, avec ces inconnus qui te saluent, t'embrassent, te serrent dans leurs bras. Ils te disent "Joyeux anniversaire'! Alors pourquoi pas, autant se laisser gâter... Les petits t'appellent 'mémé', c'est un peu embêtant, mais tu ne les déçois pas, tu souris à chacun. Un beau jeune homme inconnu te donne du 'grand-maman' avec un morceau de gâteau tout blanc. Une gentille dame s'approche et te dit que ça ira, il faut maintenant retourner te reposer dans ta chambre et prendre tes comprimés, mais tu ne veux pas, tu es bien là, avec ces étrangers si prévenants. Tu pleures comme une enfant. La dame t’amène de force, attachée dans une chaise roulante. Tout le monde est mal à l'aise et se dit intérieurement qu'heureusement, ça n'arrive qu'une fois, 80 ans...




0 vue
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2019 Éditions Parenthèses