top of page

Escales

Archétype de l’atypique, CB a désespérément cherché durant 55 ans à dissimuler ses tics, tares et bizarreries pour finalement décider qu’elle vivait bien mieux en les assumant. 

De son enfance, on gardera surtout sa capacité à grimper aux arbres, si improbable que personne n’eut jamais l’idée de lever les yeux pour l’y découvrir lorsqu’elle y cherchait refuge et un nombre impressionnant de mensonges qui, bien que douloureux pour son honnêteté un peu rigide, choquaient moins que ses vérités. 

S’alléger en jetant tout par-dessus bord s’est un jour imposé à elle comme une excellente idée.

Une première tentative de table rase lui a fait fuir la banlieue parisienne, trop loin de la Seine, pour un petit village le long de l’Hérault où sa dépression l’aida à se bâtir une image d’elle-même dont elle parvint à être fière. Poussée alors par l’envie de ne plus sentir les regards qui la voyait encore sous le prisme d’antan, elle démarra une nouvelle page de son existence au Québec, aux abords du majestueux fjord du Saguenay - Il semble que l’eau, dans laquelle elle a pourtant si peur de s’immerger, joue un rôle clé dans le fil de sa vie.

La plupart de ses excentricités passant ici pour de simples déviances culturelles, elle y vit l’occasion de se fondre dans le décor. Elle acheta une maison avec un conjoint non exempt lui-même de quelques particularités incongrues, eu une belle fille en santé pour laquelle elle fut une mère louve, toujours en étonnement sur les capacités… et les défaillances de sa progéniture et occupa plus de 25 ans le même emploi.


Réalisant au beau milieu d’une réunion la somme de renoncements auxquelles elle avait toutefois dû se soumettre pour rester à ce poste, dans un métier qu’elle aimait beaucoup trop pour supporter de ne pas le faire aussi bien qu’elle le désirait, elle prit décision de tourner une nouvelle fois la page.


Laissant ainsi s’offrir à elle une feuille blanche qu’elle s’efforce aujourd’hui de remplir.

15 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

Comment s’appeler Brigitte Gervais sans trop sourciller

Sortie des entrailles d’une mère excentrique à la fin des années 1970 le long du fleuve Saint-Laurent en territoire hautement patriotique, Brigitte Gervais s’identifie à l’iconique combattante Madelei

En pause

Salut! Je suis en pause pour le moment. Mes deux livres exliquaient le logiciel Page Maker, logiciel en édition électronique et ils ne sont plus disponibles. Cela dit, j'ai surtout écrit en éducation

la photo

Un petit farfadet tout de vert habillé regarde mais quoi? vers quoi? Cette fillette de trois ans porte une très longue queue. Elle pose un regard fixe sur l'environnement. Rien ne l'étonne, tout la fi

4 Comments


Merci ! C'est encourageant !

Like

Line Bérubé
Line Bérubé
Sep 09, 2019

Écriture touchante, belles figures de style. Un texte riche. Je sens que les prochaines pages blanches de votre livre se rempliront abondamment.

Like

Marie-Eve Cormier
Marie-Eve Cormier
Sep 08, 2019

Un grand élan de sympathie pour ce parcours d'une atypique sympathique :-) Excellent premier texte, qui inspire la faim d'en lire plus - car il n'y a rien de plus intéressant en écriture que le non-conformisme et les lignes irrégulières ! Ce texte est une belle promesse pour la suite !

Like

Jo
Jo
Sep 07, 2019

Quelle force de caractère quand même! Savoir s’extirper d’un milieu hostile à son unique vérité plutôt que de plier l’échine jusqu’a s’en casser le dos et le moral est une qualité importante! C’est la base de l’instinct de survie qui vient avec un pendant un peu contradictoire mais tout aussi nécessaire... l’adaptation au nouveau milieu choisi, ce qui ne va pas toujours sans mal!

Like
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
PALMARÈS DES MEILLEURES VENTES AU QUÉBEC

Cliquez pour commander
Jean-Philippe Pleau

JEAN-PHILIPPE PLEAU Rue Duplessis: ma petite noirceur

Joël Dicker

JOËL DICKER Un animal sauvage

Éric-Emmanuel Schmitt

ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT La traversée des temps T.4: la lumière du bonheur

Sophie Grégoire Trudeau

SOPHIE GRÉGOIRE TRUDEAU Entre nous: mieux se connaître, mieux s'aimer

Patrick Sénécal

PATRICK SÉNÉCAL Civilisés

Cédric Sapin-Defour

CÉDRIC SAPIN-DEFOUR Son odeur après la pluie

Emmanuelle Pierrot

EMMANUELLE PIERROT La version qui n'intéresse personne

Thomas Schlesser

THOMAS SCHLESSER Les yeux de Mona

Guillaume Musso

GUILLAUME MUSSO Quelqu'un d'autre

Ana Huang

ANA HUANG Twisted T.4: Twisted lies

bottom of page