Autre page fendue de Line Bérubé

Pendant que Frankie somnolait au soleil, j’essayais de lire mon roman. J’ai dû relire le même paragraphe une dizaine de fois, sans pour autant en retenir un traitre mot. Je cherchais à me distraire, mais impossible de "focusser" mon attention. Tiens, mon livre fait trois certitudes : il est pénible, fade et soûlant !... Qu’est-ce qu’on mange pour dîner ce soir ? Ouah, le sable brille au soleil ! J’avais pas remarqué… Maudine ! Ma tête est pleine de pensées, des pensées dangereuses. Depuis que le G.O. m’a parlé, mon esprit frétille de pensées indécentes.


Son sourire. Ça suffit, Anna ! T’es en couple avec Frankie et t’es heureuse !

Ses yeux verts. Concentre-toi ! Où en étais-je dans ce foutu livre ?...

Sa façon de dire « Anna-très-ahhhh »… Arrête ! Tiens, il y a un petit bar là-bas…

Est-ce qu’ils font des smoothies ? Smooth… ça veut dire lisse… comme son corps athlétique ? Je parie qu’il est bronzé même sous son maillot. Je me demande s’il a une copine? Peut-être. Peut-être même qu’un gars comme lui dispose d’une véritable collection de vacancières ! C’est pas le genre qui cherche désespérément sur Tinder, lui.


Je revois la fille qui m’observait, jalouse, quand le G.O. m’a parlé dans la boutique où nous

avons acheté nos maillots de bain, Frankie et moi. Je vais être hyper sexy pour participer au concours des vingt « girls » les plus hot du Club Med ! C’est pour que le G.O. me remarque… et surtout pour faire plaisir à Frankie… Au fond, le G.O. c’est rien qu’un fantasme… Je ne peux pas nouer ce genre de lien avec n’importe qui. Mon Frankie à moi, c’est du solide.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

sentiments contradictoires

— Je ne suis pas les autres ! reprit-elle alors qu’il ouvrait la bouche. Je refuse de me conduire comme eux… À partir d’aujourd’hui, tu seras obligé de me parler ! Agadonne, qu'on nommait aussi Heishi

Qui suis-je?

Je valse avec vous, pour quelques minutes ou près d’un siècle. On cesse de me calculer à l’instant où le tambourin se tait. Trop tôt et subitement. Très tard et lentement. Au début de votre histoire,

Diane Dubeau_Histoire de Pâques

J’ai vu un cardinal sauter en parachute. J’étais étendue dans un pré qui était garni de cocos gigantesques. C’était le pré de Pâques, où l’on élève des lapins. Vous connaissez peut-être cet endroit fa

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
POUR RECEVOIR LA LISTE HEBDOMADAIRE DES NOUVEAUTÉS ET ACTIVITÉS LITTÉRAIRES, INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2021 Éditions Parenthèses