• grappa

Alter ego

Mis à jour : 26 août 2019

Jeu d’écriture :ALTEREGO

Anna Belleau, née le 4 mai 1951 à une heure inconnue, dans un état second. Ça n’a pris que quelques secondes de plus pour s’éveiller à la rude réalité des mains de l’accoucheur insistant. Un toucher mémorable! Le sens du goût s’est développé petit à petit, du lait maternel enrichi aux pâtes et sauce à spag de sa mère d’origine italienne. Et puis… Devenue une pécheresse de gourmandise, elle se gavait de plats riches en gras, en sel et en sucre. Seules les artères s’en régalaient. Serait-il possible que ce soit des reliquats d’oies d’une vie antérieure?

Ses études à l’université McGill se sont déroulées à coups de ténacité pour un avenir prometteur.Dès les premiers pas dans un local bien isolé et fade, elle entreprend d’éduquer les jeunes avec passion.

Les attentes de vouloir faire aimer le français à la Victor Hugo, son idole fut un défi grandiose. Rapidement, elle se fait envahir par des impatiences, des haussements d'épaules, des yeux tournés à l’envers et des murmures indécents. Un essaim de guêpes extra-terrestresenvahissantes! Optimiste de nature, elle ne lâche pas. À la guerre comme à la guerre. Donc le matin, elle met son armure de Jeanne d’Arc et elle se défend par des jeux inventifs. Quelle belle ruse pour capturer l’attention de l’ennemi vorace. Ainsi soit-il. Dans ses nuits blanches, elle trouve solutions à ses problèmes à la Pythagore.

Depuis qu’elle a trouvé le régime vert de Popeye, son corps saute comme un ressort et ses yeux brillent comme des étoiles, au grand plaisir de son clan.

La passion et la curiosité injectées dans ses veines depuis sa naissance font bon ménage et subsistent allègrement jusqu’à ce jour.

À son départ vers d’autres univers, elle apportera ses deux recueils de poésie comme billet d’entrée.l

26 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

De princesse a waitress

Jo du Lac est né un triste jour de novembre 1951. Les parents souhaitaient un garçon. La petite arriva tête première, lança un regard inquisiteur sur l’assistance: qui devait-elle conquérir? Très tôt,

Catherine Greffard, de Catherinette à Catherine

Catherinette à pois a décidé de dire bonjour à la vie en 1967, le lendemain de Noël. Elle aurait pu s’appeler Noëlla mais sa mère a eu la bonne idée de s’abstenir. Merci, Maman! Elle est née d’une mèr

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale

© 2020 Éditions Parenthèses